Les archives du Théâtre de Nice

 
1986 - 1987
 
Théàtre de Nice
 
7 spectacles
Sous la direction de:
Jacques Weber
 

Calendrier de la saison

L'édito

Edito de la saison 1986 - 1987

EDITO 1986 - 1987

« Ma mission, tant que je serais à la tête du Centre Dramatique National de Nice, sera d’être un SERVICE PUBLIC. J’entends par là adresser toujours au plus grand nombre, les divers aspects du spectacle et particulièrement, bien sûr, du théâtre. C’est dans le respect de sa liberté et de ses innombrables formes, que nous trouverons dynamisme et générosité.

Mais dans la quête tumultueuse du public (Chaplin parlait de ses triomphe comme de malentendus), combien échouent croyant avoir trouvé le « truc », la « recette », combien d’autres s’enlisent trop proches de leurs préoccupations, pas assez de celles des autres, de l’autre ?...

Un équilibre est à trouver entre « l’utopie théâtrale », les libres voies de l’imaginaire et de la pensée, et la réalité d’une grande salle et de sa ville. Au fond, c’est un paradoxe que de « faire du théâtre » et d’avoir un théâtre et c’est celui qui me guide : suivre toujours mes impulsions en restant sans cesse à l’écoute du public, de ces gens qui ne se couchent pas à la même heure, qui vivent et ressentent différemment de moi. C’est sur ces principes clairs que nous avons, mis en chantier le programme 86/87.

Au paradoxe qui veut que notre art, véritable chantier de l’éphémère, nécessite désormais l’outil le plus perfectionné, doté des dernières ressources technologiques.

LE REVE N’A PAS LE DROIT D’ETRE EN RETARD.

Nice n’avait pas cet outil, ce théâtre dont nous rêvons tous. Nous l’aurons ! Grâce à l’écoute énergique et enthousiaste de notre Maire, Jacques Médecin j’ai la joie de vous annoncer que 86/87 sera aussi le départ d’un autre chantier, celui d’un vaste complexe culturel OU L’UN DES PLUS BEAUX THEATRE D’EUROPE OUVRIRA SES PORTES COURANT 89.

Conserver l’esprit de liberté et de conquête irréductiblement lié au théâtre, c’est aussi le doter d’un lieu d’études et de découvertes. Car autre paradoxe, si la représentation est toujours une « expérience intime » entre vous et nous, elle ne peut être pratiquée qu’avec expérience. Aussi le poumon d’un théâtre c’est une école, ECOLE D’ACTEUR, AVANT TOUT, QUE NOUS METTRONS SUR PIEDS DES JANVIER 87. Une première année d’essai nous permettra d’établir des structures définitives, visant à un statut national dès 88.

Nous voilà bel et bien en route. Trois immenses chantiers en cours, UN NOUVEAU THEATRE, UNE NOUVELLE ECOLE… UNE NOUVELLE SAISON.

Celle-là même où l’on rentre comme on rentre sur scène : la peur au ventre. Certes, sur le papier LA SAISON EST BRILLANTE, ATTACHEE FORTEMENT AU RESPECT DU PUBLIC DANS SA DIVERSITE. Mais n’oublions jamais que le théâtre est, et sera toujours un miroir fragile où le « temps » trouve sa forme et ses traits, où l’acteur en chair et en os, conjugue la magie au présent. Alors ce n’est que certains soirs à heure fixe entre 11 heures et minuit que vous saurez, que nous saurons, si nos « beaux projets de théâtre » furent convertis en beau théâtre tout simplement.

C’est de la Foi que naît le doute. »

Jacques Weber

L'équipe

L'équipe de la saison 1986 - 1987

L’EQUIPE 1986-1987

Directeur
Jacques Weber

Directeur administratif
Yves Saussinan

Secrétaire de direction
Simone Ginefri

Direction des relations publiques, presse, information
Mady Léo, Dany Montiglio

Secrétariat
Grace Lo Piccolo

Accueil
Nicole Tirimagni

Location
Sylvie Langlois

Standard
Gabriel Augier

Chef comptable
Serge Frigerio

Attachée à la gestion du personnel
Rosette Jaubert

Directeur technique
Alain Bruno

Secrétariat
Christiane Lacroix

Régisseur général
Yves Guérut

Régisseur de scène :
Jean-Louis Varro

Chef machiniste
René Henry

Machinistes-constructeurs
François Bollone, René Burg, Louis Nobecourt, René Traverso

Ingénieur du son
Michel Wenglewski

Régisseur éclairagiste
Jacques Moreau

Régie Lumière
Bruno Chaloin


Habilleuse
Clara Fidanza

Entretien
Mireille Courtial, Sauveur Maïda

Restaurant du Théâtre
André Gallo

 
 
Théâtre de Nice
Paolo Conte
 
 
Théâtre de Nice
Cabaret
 
 
Théâtre de Nice
La Femme du boulanger
 
 
Théâtre de Nice
Ghetto
 
 
Théâtre de Nice
Monte Cristo
 
 
Théâtre de Nice
Derrière le mur
 
 
Théâtre de Nice
Pour un oui ou pour un non