Les archives du Théâtre de Nice

 
1990 - 1991
 
Théàtre de Nice
 
16 spectacles
Sous la direction de:
Jacques Weber
 

Calendrier de la saison

L'édito

Edito de la saison 1990 - 1991

EDITO 1990 - 1991

Ce théâtre entre dans sa deuxième année. Comme vous, nous avons « essuyé les plâtres », un bâtiment neuf, deux salles à gérer, une nouvelle organisation, tous les problèmes liés à cette mise en route rapide qu’il fallait résoudre vite. Le pari, l’essentiel fut atteint.

L’essentiel fut que nous trouvions de nouveaux chemins, vers un nouveau théâtre ; un nouveau monde est toujours insolite, hostile aux habitudes, jamais très exactement ce que l’on avait imaginé. Pourtant, bien que sensiblement différente dans sa composition, laissant apparaître un public nouveau, faisant un peu peur parfois à un public « habitué », la fréquentation fut record une fois encore.

L’essentiel fut aussi cette réponse toujours attentive mais contrastée, polémique active que nos créations ont suscitée. Et si je fus touché par le succès magnifique de certaines, je le fus tout autant, voyant là le signe d’une bonne santé, par l’accueil choqué, divisé que reçurent d’autres productions. Je crois que nous ne pouvons plus « répondre » en termes de goût car sacraliser un goût, le goût, serait redoutable ; prétendre répondre à « tous les goûts » serait utopique et stérile. Il faut s’en tenir à l’arbitraire des passions qui engendre le choix, à cette formidable aventure qu’il nous propose : celle de la pensée active qui toujours ensemence d’autres champs de conquête, d’autres imaginaires, entraîne d’autres questions, d’autres saisons…

Cette année nous serons ensemble, plus chez nous, plus à l’aise et par là-même, plus prêts encore à vivre la grande aventure d’une saison, véritable arche de Noé des histoires intimes, étranges et secrètes que nous raconte chaque spectacle.

Nous le vérifions de plus en plus, si le succès n’est pas la loi, une programmation, ce qu’elle nous donne et ce que l’ont en reçoit, s’édifie sur une trilogie : un texte, un lecteur-metteur en scène, un acteur. C’est en serrant au plus près cette règle que nous avons choisi les spectacles à l’affiche cette saison. Des metteurs en scène aux prises avec des textes du répertoire, Claudel, Tchekhov, Molière, Laclos et qui leur impriment leur empreinte, des créations contemporaines qui nous parlent d’un vécu pas si éloigné de nous et qui pourrait être le notre, des œuvres d’imagination tristes et gaies inventées par des acteurs en mal de théâtre.

Et puis, et surtout peut-être, chez « Pierre Brasseur » comme chez « Michel Simon » dont les « palais » ont été revisités de quelques modifications indispensables, nous maintiendrons sensiblement un nombre important de créations, souhaitant qu’ainsi le Théâtre de Nice poursuive son effort et devienne de plus en plus la maison des jeunes auteurs, acteurs, metteurs en scène. Quant aux productions de la saison dernière, deux d’entre elles sont reprisent cette saison : LE MISANTHROPE et LE CHANT DU DEPART qui se joueront au Théâtre de la Porte Saint Martin pour l’une et Théâtre de la Ville et de Sartrouville pour l’autre.

Voilà, nous vous avons écoutés, nous essaierons d’améliorer encore, nous sommes prêts à un nouveau combat conquérant l’inutile et l’éphémère, cette promesse de bonheur qu’est la beauté…

L’inutile et l’éphémère c’est peut-être là l’essentiel.

Jacques Weber

L'équipe

L'équipe de la saison 1990 - 1991

L’EQUIPE 1990-1991

Direction générale
Jacques Weber
Direction administrative
Yves Saussinan

Secrétaire de direction
Simone Ginefri

Directrices relations publiques, presse, information
Mady Léo, Dany Montiglio

Responsable accueil
Nicole Tiramagni
Responsable locations
Sylvie Langlois
Accueil-caisse
Agnès Mercier


Chef comptable
Serge Frigerio
Attachée à la gestion du personnel
Rosette Jaubert

Directeur technique
Antoine Van de Wiele
Secrétaire
Christine Lacroix

Régie générale de production
Yves Guérut
Régie générale des salles
Alain Bruno, Jean-Paul Moye
Régie de scène
Jean-Louis Varro
Chef machiniste
René Henry

Machinistes-constructeurs
François Bollone, René Burg, Christophe Collovray, René Traverso
Ingénieur son
Michel Wengleswski
Régie son
Francis Nolier
Régisseur éclairagiste
Jacques Moreau
Adjoint
Nicolas Gilli
Régie lumière
René Poulin

Habilleuse
Clara Fidanza

Entretien
Mireille Courtial, Sauveur Maïda

Foyer-bar
André Gallo



Les crédits

Crédits de la saison 1990 - 1991


Crédits photo et illustration
Saison 1990 - 1991


Marcel IMSAND, Agnès COURRAULT
ENGUERRAND, Pascal VICTOR
ENGUERRAND, Barbican Theater, Robert FRANCK, Elizabeth CARECCHIO, Alain FONTERAY, Bureau George LAMBERT, Hélène DELPRAT, Agence BERNAND, Gilles NIFENECKER, Patrice CAUCHETIER
J. PREBOIS, Marc ENGUERRAND
V.A.M.
Gilles CAPPE
Y. COAT-SALIOU
Béatrice HEYLIGERS


Le programme a été réalisé par les établissements
Ciais s.a. imprimeurs-créateurs - Nice

Avec la collaboration de
Mady Léo, Dany Montiglio (documentation et rédaction)
Gilles Nifenecker (maquette)
Qualitext (photocomposition)


 
 
Théâtre de Nice
Y'a pas que les chiens qui s'aiment
 
 
Théâtre de Nice
Barbara
 
 
Théâtre de Nice
Zone libre
 
 
Théâtre de Nice
Les Liaisons dangeureuses
 
 
Théâtre de Nice
Mères, portraits
 
 
Théâtre de Nice
Wayang Wong
 
 
Théâtre de Nice
Platonov
 
 
Théâtre de Nice
1, Place Garibaldi
 
 
Théâtre de Nice
A propos de Martin
 
 
Théâtre de Nice
Partage de midi
 
 
Théâtre de Nice
Les Fourberies de Scapin
 
 
Théâtre de Nice
Une Nuit dans la vie de Casanova
 
 
Théâtre de Nice
Quelque part dans cette vie
 
 
Théâtre de Nice
Casse-Noisette
 
 
Théâtre de Nice
L'Extravagant Mister Labiche
 
 
Théâtre de Nice
Raymond Devos